La Sophrologie Dynamique

Historique, quelques explications...

Le père fondateur de la Sophrologie est le Professeur neuropsychiatre Alfonso Caycedo décédé en 2017. 

 

Etymologiquement, sophrologie provient des mots grecs SOS (harmonie), PHREN (conscience) et LOGIA (étude).
La sophrologie est donc, d'une part, une science qui étudie la conscience humaine et, d'autre part, une méthodologie proposant des techniques pour son harmonisation.
  
C'est l'honorable Docteur Yves Davrou (1933-2003) qui créa alors la Sophrologie Dynamique®. Il intégra à la sophrologie classique des notions d'énergétique avec pour effet de rendre la pratique plus adaptée aux besoins d'harmonisation des individus et rendant celle-ci plus performante. Principal collaborateur du père fondateur de la sophrologie, il continua de développer et perfectionner la sophrologie en la basant sur la connaissance moderne de la neuropsychologie appuyée par l'observation phénoménologique.
 
L'énergie vitale qui anime l'être humain peut-être perçue, mobilisée, contrôlée et transformée. Elle est la source indispensable de la conscience, la tonicité de sa force.
Elle siège au niveau du corps, s'y manifeste, s'y transforme. Elle est la base des potentialités non développées de l'individu.
 
Une des particularités d'Yves Davrou est qu'il souhaitait que le/la sophrologue participe pleinement à la séance. L'utilisation du ''nous'' est préférée au ''vous'' et le/la sophrologue vit la séance avec ses apprenants.
 
Les objectifs de la Sophrologie Dynamique® sont : la RESPONSABILISATION de l'être humain afin qu'il atteigne son AUTONOMIE et son AUTHENTICITE.